TOP 10 des activités à faire à San José au Costa Rica

San José, capitale du Costa Rica, est une ville qui se trouve dans la vallée centrale de La Cordillère de Talamanca. C’est là que vous arriverez en avion depuis la France, et ici aussi qu’il vous faudra récupérer votre voiture de location. Une fois que c’est fait, partez visiter la ville qui se démarque des autres par la présence de nombreux bâtiments datant de l’époque coloniale espagnole. On vous embarque pour une visite guidée des 5 plus beaux endroits de la ville. 

En voiture, garez vous dans l’un des nombreux parkings gardés près de la Cathédrale ou du Théâtre National. Compter environ 1000 CRC (= 1,5€) de l’heure. Donnez votre numéro de plaque d’immatriculation au gardien du parking et il vous donnera en échange un ticket à remettre à votre retour. Le paiement se fait principalement par espèces.

1. Visiter la Cathédrale Métropolitaine de San José

cathedrale-san-jose-costa-rica

Comme partout en Amérique Latine, la religion catholique est dominante. Ouvertes toute la  journée, les églises et cathédrales sont des lieux de passage, de recueil, de prière et font partie intégrante de la vie de la ville. 

La construction de la cathédrale de San José Sa a débuté en 1825. Moins impressionnante et peu étincelante que d’autres cathédrales d'Amérique latine, elle reste un lieu de référence dans la ville. Malgré plusieurs séismes, la cathédrale est restée debout, gardant sa prestance austère.

Le pavillon de la Cathédrale donne sur le fameux jardin animé Parque Central. Lieu de rencontre, Les Ticos aiment s’asseoir sur les bancs et observer les passants et les vendeurs ambulants...Faites de même pour vous imprégner de la ville.

En face de l’avenue principale, le grand batiment blanc de style néo-classique est le Teatro Popular Melico Salazar, déclaré patrimoine culturel de San José. De nombreuses compagnies, concerts philharmoniques, et spectacles s’y produisent. Les balustres et bas-reliefs du 1er étage sont d’une grande beauté.

En descendant légèrement l’avenue principale, vous arriverez à la place du Théâtre National. 

2. Visiter le Théâtre National

place-culture-san-jose-costa-rica

C’est le monument le plus emblématique de San José. Situé au cœur de la capitale, sa construction a commencé en 1891 pour pouvoir recevoir des spectacles et opéras internationaux. Les connaisseurs verront une ressemblance avec le style néoclassique de l’opéra de Paris. Pour financer sa construction, un impôt important a été mis en place en 1890 sur les exportations de café. 6 ans après, le théâtre a été inauguré puis c'est en 1965 qu’il a été classé aux monuments historiques et que des travaux de rénovation ont été entamés. 

Une fois à l’intérieur du Théâtre, prenez le temps d’admirer les ornements sur les murs et les plafonds en caissons couverts d’or, de marbres et de miroirs. Les peintures y sont nombreuses : des scènes de la vie quotidienne des années 1890 liées à l’exploitation et au commerce du café et de la banane y sont représentées. La salle de théâtre est impressionnante par sa taille et sa beauté. Imaginez que le plancher que vous foulez peut s’élever au niveau de la scène par des mécanismes datant encore de l’époque. Incroyable !

Informations pratiques : le Théâtre National du Costa Rica se visite du lundi au samedi de 9h à 16h pour la modique somme de 7$.

En face du Théâtre National se trouve le Gran Hotel, racheté et rénové depuis peu par le groupe Hilton. On aime y boire un café ou un cocktail en fin de journée, sous la verrière du dernier étage et profiter de la vue sur la Place de la Culture. la Cathédrale et les rues piétonnes. 

3. Visiter le Musée de l’or précolombien

En sortant du Théâtre National, sur votre droite se trouve la fameuse place de la Culture sous laquelle se trouve un musée archéologique avec plus de 1600 pièces faites en or datant de 500 à 1500 après JC : c’est le musée de l’Or Précolombien. La majorité des pièces viennent du Sud-Ouest du Pays, là où vivaient les tribus indiennes Chibchas et Diquis. Vous verrez toutes sortes d'objets : de la petite statuette érotique à la grande statue de guerrier en passant par l’amulette et des bijoux d’un finesse inouïe.

La visite du musée coûte 15$ par personne et vous accueille 7 jours sur 7 de 9h30 à 17h.

4. Déambuler dans les rues piétonnes et mélangez-vous à la foule du centre-ville.

rue-pietonne-san-jose-costa-rica

En sortant du musée Pre-Colombien, prenez la rue piétonne jusqu’au Marché Central. Immersion garantie dans la vie citadine des capitales d’Amérique Latine. Et oui, il faut marcher, après tout vous avez fait des randonnées, vous pouvez bien déambuler quelques heures !

Ici se mélangent les enseignes internationales: Mcdonald's, Starbuck avec les édifices néo-classiques qui rappellent la splendeur de ce quartier. 

S’il y a une photo à faire, c’est bien celle devant le logo de la ville de San José, au bout de la Place de la Culture.

Vous pouvez aussi vous arrêter à la Calle 1, à l’angle de l’Edificio Steinvorth et Édificio Knöhr pour prendre un café ou une bière artisanale dans un décor bobo en admirant la fresque murale du bâtiment en face.
Passez sur la place de la Banque Centrale avec ses jolies statues, dont celle de la Chola, cette femme un peu ronde en en bronze réalisée par Manuel Vargas. qui représente une femme un peu ronde. C’est ainsi qu’on appelle les femmes métisses, les femmes du peuple. La tradition veut qu’on lui tienne la main et fasse un vœu.

Les autres statues de la Banque centrale réalisées par Fernando Calvo représentent un ensemble de personnes figées, droites, caractéristiques des habitants de la vallée centrale et qu’on dit être les fondateurs du Costa Rica.

Après ce bain de foule, vous arriverez devant le Mercado Central et son entrée caractéristique Jaune où se trouvent souvent des musiciens de rue.

5. Faire un tour au Marché Central de San José

mercado-central-san-jose-musiciens

Le Mercado Central a ouvert ses portes en 1880. Il est le plus grand et l’un des plus vieux marchés de la capitale. C’est en quelque sorte le Rungis du XIXème où tous les producteurs du pays venaient vendre leurs récoltes aux citadins et aux restaurateurs. 

Vous trouverez sur les 200 étals tout ce que vous cherchez : fruits, légumes, viande, poisson et même quelques souvenirs à rapporter en France. Si vous avez un creux, vous trouverez dans le marché quelques “sodas” . Ce sont ces petits restaurants locaux qui vous proposent des plats typiques de la cuisine costaricienne à base de riz, haricots rouges, salade et viande pour un prix dérisoire. Y manger est un très bon compromis pour goûter à la cuisine locale avec un budget limité.

Dans ce marché vous aurez un très bon aperçu de la culture Tica, de ses richesses et de sa diversité. Il vaut vraiment le détour.

Bien entendu, comme tout marché, son accès est gratuit. Il est fermé le dimanche mais ouvert tout le reste de la semaine de 6h à 18h.

A la sortie du marché, revenez sur vos pas via l'Avenidad Centrale, observer le bâtiment de la Poste (Correos de Costa Rica). L’édifice de la Poste est de style éclectique mais de forte influence française avec des grandes tours carrées.

Pour les plus téméraires, la visite n’est pas terminée. Nous allons continuer au-delà de la Place de la Culture pour rejoindre l’emblématique Musée de Jade.

6. Visiter le Musée du Jade

Vous ne pourrez pas manquer ce grand bâtiment gris, moderne, sans fenêtre... 

Encore une visite très intéressante à effectuer à San José. Ici, vous verrez une grande collection de céramiques, d’objets en or et autres matériaux datant de la période précolombienne. Cela dit, le musée du Jade attire principalement par sa collection d’objets faits avec des Jades, d’où son nom. C’est la plus grande collection du monde... Rien que ça!

Comptez 15$ par personne pour visiter ce bijou de l’art costaricien.

Le Musée de Jade donne sur la place de la Démocratie et de l'Abolition de l’Armée (Plaza de la Democratia y Abolicion del Ejercito) et il est surplombé d’un grand baitment jaune qui abrite aujourd’hui le Musée National du Costa Rica, ancienne caserne de Bellavista (Cuartel de Bellavista) . 

7. Visiter le Musée National du Costa Rica

musee-national-san-jose-costa-rica

Situé à Bellavista Barracks, le musée national du Costa Rica est sans aucun doute un des hauts lieux historique du pays. C’est à cet endroit précis que le président Don José Figueres Ferrer a signé  l’abolition de l’armée de 11 octobre 1948 par le président de l’époque par le biais du décret N 749. Les ressources qui avant été utilisées pour l’armée ont été transférées à l’éducation qui est depuis gratuite et obligatoire dans le pays.

Le musée est articulé autour de 3 grands thèmes, tous très chers aux Ticos. 

  • Histoire Naturelle : Vous connaissez l’amour que portent les Ticos à la nature, c’est d’ailleurs probablement pour ça que vous êtes venus ici. Vous en apprendrez davantage sur les plantes exotiques et les animaux (oiseaux, mammifères, insectes etc.) qui vivent ou ont vécu dans le pays. Vous allez peut-être en retrouver dans les parcs que vous allez faire pendant votre séjour, comme dans celui de Monteverde ou de Manuel Antonio.
  • Anthropologie et archéologie : En sortant de là, vous serez incollable sur les civilisations de la période précolombienne grâce aux trouvailles archéologiques qui permettent de comprendre leurs modes de vie et leurs techniques de chasse et de pêche. Passionnant !
  • Histoire : Ici vous verrez et comprendrez le mode de vie des costariciens et l’évolution au fil des années, pendant toute leur histoire.

Qu’elles soient permanentes ou temporaires, les expositions sont toutes passionnantes. Comptez 9$ par personne pour visiter le Musée National du Costa Rica qui est ouvert du mardi au dimanche, de 8h30 à 16h30.

Notre conseil : Quittez le musée par la porte de derrière. Elle donne sur la route piétonne Calle 15, un haut lieu de street-art. Terrain de jeu pour les artistes qui s’expriment sur des sujets importants de la vie au Costa Rica

8. L’ancienne et la nouvelle Assemblée Législative

nouvelle-ancienne-assemblee-legislative-san-jose

L’ancienne Assemblée législative est cette très belle maison coloniale bleue juste en face du Musée National. 
A l’origine, elle devait être la maison présidentielle, sous Leon Cortes Castro mais sa construction a pris de gros retards.

A sa gauche, une grande tour moderne et plutôt austère (encore en construction en 2020), dans le même esprit que le Musée de Jade, est le nouveau siège de l’Assemblée législative. Laquelle préférez-vous ?

9. Visiter le Parc National et le Monument National

Ici, vous êtes dans l’ancien quartier de la bourgeoisie de San José, où l'on retrouvait les politiques, les artistes et industriels du début du XXème siècle. Regardez les grandes maisons colorées jusqu'au Parque Nacional.

Au Centre du Parc National vous pourrez observer sa fameuse statue de l’artiste français  Louis-Robert Carrier-Belleuse, nommée ‘Monumento Nacional” et considérée comme le monument le plus important du Costa Rica. Elle présente l'héroïsme des peuples centro-américains qui se sont libérés des opprimants tels que les pirates ou les espagnols. Vous retrouvez 4 figures féminines (les 5 pays d’Amérique Centrale: Costa Rica, Nicaragua, Guatemala, El Salvador et Honduras) portant des armes et 2 figures masculines, l’une pour représenter les soldats morts et l’autre pour représenter William Walker en fuite.

Ce parc est le lieu parfait pour un peu de repos, se relaxer et observer une multitude d'arbres et la flore locale.

A votre droite, vous arriverez au fameux quartier Barrio Escalante très animé le soir avec de très bons restaurants et une ambiance festive.

Depuis le Parque Nacional, en face, vous observerez la Bibliothèque Nationale austère mais qui cache derrière elle l’ancienne maison du Présidente Figueres et le centre de formation culinaire le Château.

Continuez vers la gauche, et vous passerez devant la Place de la Liberté Électorale et le Musée d’Art et Design Contemporain qui se trouve dans les locaux de la première usine de bière (cerveceria). Pour des raisons de sécurité, elle a été déplacée mais les locaux restent très intéressants à visiter pour ressortir à la fin de votre visite au Parque España.

10. Parque España / Parque Morazan

Le Parque España, Le Jardin de la Paz et la Parque Morazan marquent l’entrée dans le Quartier Amon, quartier en plein renouvellement et qui devient à la mode.

Remarquez le long bâtiment en acier rose el “Edicio Metalico”, érigé en 1896. c’est une ancienne école de jeune fille qui a été inspirée par la Tour Eiffel! Toute la structure a été faite en Europe puis amenée par bateau jusqu’au Costa Rica. Si vous vous approchez des tours métalliques, vous verrez les numéros gravés (à leurs pieds) qui permettaient de les réassembler. 

Promenez vous dans le Parque Morazan et imaginez vous les concerts et les danses sous le kiosque à musique.

Respirez un grand bol d’air et laissez vous bercer par le vent dans les arbres centenaires du parc. 


C’est la fin de la promenade historique du centre ville de San José. Souvent oubliée des touristes, ce centre-ville est en pleine renaissance où les immeubles néo-colonialistes et les musées se mélangent aux Parcs et au Street Art. 

C’est un compromis parfait avant ou après la découverte des parcs nationaux et des plages paradisiaques du Costa Rica, avant de reprendre votre avion.