Visiter le Parc National Manuel Antonio

Parmi les 26 parcs nationaux au Costa Rica, celui de Manuel Antonio est probablement le plus visité et le plus connu. On sait pourquoi, et vous allez vite le découvrir avec nous. Cet écrin de verdure au bord de l’Océan est un régal pour les yeux, un petit coin de paradis où la faune et la flore vivent en harmonie. Le parc a été déclaré Parc National et donc protégé depuis 1972. 

Passer une journée dans ce Parc d’une beauté inégalable c’est la promesse d’une parenthèse enchantée

Présentation du Parc National Manuel Antonio

plage-parc-national-manuel-antonio

Avec une superficie de 16.24km², Le Parc Manuel Antonio est le plus petit Parc National du pays mais reste le plus visité. En effet, il regorge de surprises et allie une faune et une flore extraordinaires et des plages paradisiaques !  

C’est la sortie idéale à faire en famille, en couple, entre amis, avec des petits, des jeunes et moins jeunes. Tout le monde y trouvera son compte au milieu des différents univers à découvrir : forêt tropicale, plages, mangrove, lagune, cascade et points de vue. Vous nous suivez ?

Le Parc Côté Terre

singe-parc-manuel-antonio

Côté forêt tropicale, vous pourrez découvrir plus de 350 espèces végétales et vous pourrez rencontrerez plus de 100 mammifères et 340 espèces d’oiseaux. 

Vous aurez la chance de voir les espèces emblématiques du parc comme les paresseux, les ratons-laveurs, les iguanes, les papillons, des crabes très colorés près des plages et surtout des singes (singe hurleur, singe écureuil, singe capucins…). Attention, les singes capucins (cappuccino) et les ratons-laveurs sont des animaux peu farouches et très gourmands. Ils n’hésitent pas s’approcher de vous et fouiller dans vos sacs à la quête d’un biscuit ou encore mieux, d’un sandwich. Ce serait dommage d’avoir prévu un bon pique nique et de ne pas pouvoir le déguster.

Le parc propose plusieurs sentiers et différentes randonnées. Notre conseil est de sortir vite du sentier principal, qui n’est plus un sentier mais une autoroute ! pour vous enfoncer dans la jungle et pouvoir être en toute tranquillité au milieu de la nature ! 

Le Parc Côté Mer

impossible de visiter le Parc National Manuel Antonio sans profiter des Plages qui s’y trouvent.

  • Playa Gemelas est une plage séparée en deux avec de nombreuses roches. On dit qu’elle est en perpétuelle changement grâce à l’érosion causée par les vents, les mouvements des plaques tectoniques et des courants marins. 
  • Playa Espadilla Sur, moins connue dans Playa Manuel Antonio n’en est pas moins agréable. Ses vagues qui peuvent parfois être assez grosses vous offrent un joli spectacle. Nous vous conseillons toutefois de vous y rendre à marée basse afin de plus profiter des lieux.
  • Playa Manuel Antonio est la plus fréquentée, c’est LA plage de carte postale par excellence. Elle est très grande et heureusement laisse la place à des criques et des espaces un peu plus intimes. Le meilleur coin pour faire des randonnées palmées. N’oubliez donc pas d’apporter vos masques et tuba. Pour plus de confort vous pouvez apporter des palmes. Il en existe des petites qui ne prennent pas trop de place. Pensez-y, les grandes palmes prennent de la place et peuvent gêner pour vos randonnées. Bref, la belle plage de Manuel Antonio est bien entendu un immanquable du parc et même, du Pays !

parc-national-manuel-antonio-plage

Les plages Playa Espadilla Sur et Playa Manuel Antonio sont dos à dos et séparées d’une fine bande de forêt formant ainsi une queue de baleine, visible depuis le ciel. Ne pas confondre néanmoins, avec la fameuse plage las Ballenas du parc national Bellenas de Uvita. 

Dans le parc vous passerez par la mangrove qui recouvre 18 hectares du parc. La mangrove se forme lors de la rencontre entre eau salée et eau douce et forme un écosystème unique. La végétation de cette mangrove est principalement composée de palétuviers. Ces grands arbres qui ont l’air de flotter avec leurs racines en l’air… Si vous saviez !

Vous aurez aussi la chance de marcher jusqu’à une petite cascade. Attention, elle n’est visible que pendant la saison des pluies (ou saison verte) qui s’étend de mai à décembre. N’hésitez pas à demander à l’entrée du parc si vous pouvez la voir.  

Pour les bons marcheurs, n’hésitez pas à monter aux deux points de vue du Parc : El Mirador Punta Serrucho et el Mirador Puerto Escondido. Nous avons une préférence pour Puerto Escondido qui donne une vue spectaculaire sur les plages. 

Bref, de quoi vous occupez toute la journée (et plus) ; faire plaisir aux grands et aux petits, aux marcheurs et aux amateurs de plages, de nombreux écosystème sont présents dans ce parc immanquable. 

Attention, aussi paradisiaques soient-elles, des mancenilliers bordent les plages. Ne vous abritez pas dessous s’il pleut, la sève de l’arbre et les feuilles sont toxiques. Le ruissellement de l’eau de pluie cause de fortes brûlures.

Visiter le Parc avec un guide

Il est conseillé de visiter le Parc Manuel Antonio avec un guide qui connait par coeur les lieux. Vous pouvez même réserver un guide francophone, comme pour tous les parcs nationaux du pays. Vous pouvez programmer de commencer par une petit randonnée d’une heure pour découvrir la faune et la flore. Le Guide peut ensuite prendre le relais pour vous montrer ce que vous n’avez pas vu puis vous pouvez terminer la journée sur la plage. Alléchant comme programme !

Le Guide a l’habitude de repérer les animaux et notamment les paresseux, difficile à voir pour des yeux non expérimentés. Les différents guides du Parc s’échangent leurs informations et vous emmènent directement sur les spots où il est possible de voir des animaux sauvages. Il est aussi bon de prendre un guide car vous faites fonctionner l’économie locale. Ces employés du parc font vivre des familles entières dans cette zone reculée et souvent loin des bassins d’emploi.  

Le Guide sera votre accompagnant, votre professeur, vos yeux…quitte à venir jusqu’au Costa Rica, mettez-vous dans des conditions idéales pour profiter de votre voyage et profiter de leur savoir et de leur connaissance.  

Enfin, le Guide a accès à des sentiers non ouverts au public et il saura s'adapter à son groupe pour le choix des sentiers à prendre. 

Et après ?

parc-national-manuel-antonio-cote

Notre conseil hébergement 

Privilégiez un hôtel ou une maison dans les hauteurs de Quepos afin de bénéficier d’une vue époustouflante sur le golf de Quepos et de Manuel Antonio. Quitte à être au paradis, autant en profiter. Il y a des hébergements pour tous les budgets ! 

Les principaux restaurants, supermarchés et bars sont situés à Quepos. Allez faire un tour au marché local de Quepos pour y acheter vos fruits et légumes. Un pur délice ! Notez que Quepos est réputée pour être la ville la plus libre du Costa Rica et gay friendly. 

Prévoyez une soirée coucher de soleil en sirotant une eau de coco sur la plage principale de Quepos. 

Que faire autour de Manuel Antonio  ?

A Quepos, il y a 1000 choses à faire, impossible de vous ennuyer. Il peut donc être intéressant d’y rester quelques jours. Petit aperçu des choses à y faire et à voir : cascade, promenade à cheval, plongée sous-marine, pêche en haute mer, surf, balade en catamaran, visite de la Mangrove en canoë, canyoning, rafting, visiter le centre de réhabilitation de la faune sauvage et même devenez écovolontaire. Alors, on reste ?

Enfin, prenez la direction d’Uvita et partez visiter le Parc de Las Ballenas. Si vous ^y êtes à la bonne période vous pourrez même observer les baleines et Dauphins qui s’approchent des côtes pour mettre bas. Faites un saut à la Plage de Dominical pour y admirer les prouesses des surfeurs.

Informations Pratiques

Se rendre au Parc National Manuel Antonio

Le Parc Manuel Antonio est situé sur la côte Pacifique Centrale, près de la ville de Quepos. 

Depuis Tamarindo ou depuis San José, il est préférable de rejoindre l’autoroute de la côté Pacifique ainsi l’accès est accessible avec une voiture de location. Pour une fois, un 4x4 ou SUV n’est pas indispensable.

Compter 3h de route depuis San José (165km) et 1h de route depuis Jaco, vers le sud. Une fois à Jaco, la route est très belle.  

Le parc est ouvert du mardi au dimanche et jours fériés de 7h à 16h. Les dernières admissions se font à 15. Attention le Parc National Manuel Antonio est victime de son succès, nous vous conseillons d’arriver dès l’ouverture. De plus, il n’y a pas de parking, il vaut mieux arriver tôt le matin pour se garer près de l’entrée ! 

Une partie de ses chemins de randonnée est accessible aux personnes à mobilité réduites et notamment aux chaises roulantes, ce qui est un atout indéniable. en revanche les accès PMR ne vont encore pas jusqu’aux plages. 

Les sentiers sont faciles et accessible aux moins sportifs d’entre vous et aux plus jeunes. L’entrée est interdite aux animaux domestiques. 

Comptes 16$ par personne de plus de 12 ans. Les billets peuvent être achetés à l’entrée du parc en espèces ou en Carte Bleue. 

Précautions à prendre

Privilégier les arrivées tôt afin d’éviter les files d’attente à l’entrée. Attention, il n’y a pas de parking. L’organisation de l’entrée de ce parc est encore artisanal..c’est la Pura Vida ! 

Vous serez souvent sous le soleil, n’oubliez pas d’apporter chapeaux, lunettes de soleil et de vous protéger. Attention aux crèmes solaires ! Prenez des crèmes minérales, respectueuses de l’environnement.

A votre arrivée, les agents du parc vérifient le contenu de vos sacs.  En effet, dans un souci de préservation de l’environnement, il est strictement interdit de prendre des emballages plastiques (paquets de chips, paquets de gâteaux...) et des bouteilles plastiques. Préférez prendre des sandwiches et des fruits et surtout n’oubliez pas vos gourdes d’eau, il fait chaud ! Les boissons alcoolisées sont interdites. 

Il est aussi interdit de donner à manger aux animaux.

Sur place, pas de restaurants. Seules des toilettes et des douches sont disponibles sur place. Attention, toujours dans le respect de l’environnement, le savon et le shampoing sont interdits.  

Visiter le Parc National Manuel Antonio fait évidemment partie des activités incontournables de tout séjour au Costa Rica. Si vous devez choisir un Parc à visiter, c’est bien celui-ci. Ce n’est pas là que vous aurez les marches les plus compliquées ou les plus longues, pour cela beaucoup d’autres sentiers de randonnées existent dans le pays. En revanche, vous serez servis en termes de paysages à couper le souffle, alors n’hésitez plus !