Mon âge26 /+

Que faire à Corcovado et aux alentours

Que faire au Costa Rica ? Amoureux de la nature ? Vous aimez marcher ? Alors, vous allez adorer le Corcovado !
Située au sud de Drake Bay et couvrant plus de 42 000 hectares, cette région est l'une des plus riche en biodiversité au monde (si, si). Elle n’abrite pas moins de 2,5 % de la biodiversité de la planète. Nulle part ailleurs dans le monde, on ne trouve pas une zone aussi petite contenant une diversité biologique similaire, même en Amérique centrale. Toute cette flore et cette faune sont réparties entre des forêts primaires, des rivières, des mangroves, des lagunes, des marais et, bien sûr, des plages paradisiaques qui s'étendent sur plus de 45 kilomètres. Voici ce que vous pouvez y faire :

Que faire à Corcovado?


1. Faire des excursions à pied ou en bateau au Parc National Corcovado

Pour les amants de la marche, le parc national de Corcovado dispose de sentiers balisés ainsi que d'aires de camping. On y trouve également des installations sanitaires, des postes de gardes forestiers et d'information, des soins médicaux, et même une piste d'atterrissage. Pour la visite du parc national, nous vous conseillons plutôt de visiter le parc accompagné d’un guide local qui vous expliquera tout ce qu’il faut savoir sur la faune et sur la flore. Autour du parc vous trouverez facilement une agence locale qui vous proposera ce type d’excursion.

Mais ce n'est pas tout. Vous pouvez également prendre un bateau entre la station de San Pedrillo et Punta Uvita et voir des dauphins ! Entre février et mai, vous pourrez rencontrer des baleines à bosse qui descendent du nord, tandis que si vous visitez entre juillet et novembre, vous verrez celles qui remontent des mers du sud. De plus, vous aurez la possibilité de voir l'une des quatre espèces de tortues de mer qui viennent pondre leurs œufs sur les plages de Corcovado. Vous verrez de toute manière, des oiseaux migrateurs, des aras écarlate, des toucans, des pélicans, des vautours, des singes araignées, paresseux, tapirs, agoutis, ratons laveurs, fourmiliers et coatis sur les sentiers et … des crocodiles dans les rivières !

.

2. Se détendre sur des plages désertes

Après l’effort, le réconfort : vous aurez le temps de vous détendre sur les magnifiques plages de la zone. Les eaux cristallines qui caressent les rives du parc permettent la baignade et la plongée en apnée (parmi les tortues, les raies manta, les dauphins et les poissons colorés). Vous pouvez également faire des excursions en kayak ou même pratiquer la pêche sportive.

 

3. Visiter la Isla del Caño

Isla de Caño est l'une des destinations touristiques les plus visitées de la région, car elle possède des plages intactes et des récifs coralliens où la vie marine s'épanouit. Classée Patrimoine naturel et culturel de l’Unesco, l’ìle abrite des raies manta, des tortues, des dauphins, des étoiles de mer, des requins, une grande variété de poissons et, à certaines périodes de l'année, des baleines. Si vous venez avec des enfants ils seront époustouflés.
Un conseil ? Levez-vous tôt et prenez votre petit déjeuner en admirant le coucher de soleil. 

L'une des attractions les plus intéressantes est une série de sphères en pierre sculptées datant de l’époque précolombienne. Ces pétro sphères font partie d'un groupe qui est dispersé dans toute l'Amérique centrale. La plupart d'entre elles, environ 500, ont été trouvées au Costa Rica, sur cette île. La façon dont elles ont été fabriquées et leur but restent un mystère à ce jour. Elles vont de la petite taille, quelques centimètres de diamètre, à l'énorme, plus de deux mètres et demi. Elles ont été fabriquées entre 400 après J.-C. et l'époque de la conquête espagnole. En d'autres termes, pendant mille ans !

4. Visiter les stations biologiques

Station biologique Sirena

Ce centre de recherche est remarquable pour sa petite piste d'atterrissage. La ville la plus proche avec accès routier est Carate, à l'est. Ses installations ont une capacité d'environ 20 personnes, mais les chercheurs et les scientifiques ont un accès prioritaire. Donc, nous vous recommandons de réserver à l'avance.
Station biologique de San Pedrillo

Accessible par bateau, il s'agit du poste de garde forestier le plus visité de la région. Il est en fait possible d'y aller à pied depuis Drake Bay, mais les 7 heures de marche le long de la côte décourageront les moins sportifs.

Recommandations avant d’y aller

Bon à savoir

L'une des initiatives les plus réussies pour atteindre un équilibre entre le tourisme et la préservation a été la limitation de l'accès et de l'activité humaine dans le parc national de Corcovado. Cela a permis aux visiteurs de profiter de la nature dans son état le plus sauvage tout en préservant l'environnement dans son état le plus pur afin que les visiteurs puissent profiter de la région autant que leurs prédécesseurs. Il est donc important de noter qu'il est indispensable de réserver à l'avance pour pouvoir visiter le parc. 

Accessoires indispensables

Impératif : portez des chaussures confortables. Des tongs ? Il vaut mieux des sandales à fermeture velcro ou qui s’attachent au moins. Le sentier est parfois difficile d’accès. Vous marcherez sur des sentiers et des rochers au milieu de la jungle ou au bord de l’eau.
Un chapeau est indispensable, ainsi qu'une protection solaire.
Si vous allez dans la jungle, préparez-vous à vivre une expérience loin de votre téléphone. Oubliez l'internet !


Comment se rendre au Parc Corcovado Costa Rica ?

Se rendre au parc national de Corcovado est en soi toute une aventure. Vous devrez d'abord vous rendre à Drake Bay ou Puerto Jimenez. Si vous vous rendez à Drake Bay depuis Manuel Antonio ou la côte du Pacifique Sud, prenez votre voiture de location jusqu'à Sierpe, où un bateau vous conduira le long des voies navigables de la jungle jusqu'à Drake Bay. Si vous venez en voiture, il est préférable de louer un 4x4, les routes n’étant pas toujours parfaites.
Il est également possible de s’y rendre en avion. Cependant, la piste d'atterrissage de Drake Bay est parfois temporairement fermée ; les voyageurs peuvent se rendre à l'aéroport domestique de Palmar Sur, où ils prendront un court transfert terrestre jusqu'à Sierpe, puis descendront en bateau jusqu’à Drake Bay. Vous pouvez également prendre un vol intérieur de 50 minutes entre San José et la ville de Puerto Jimenez. 

Quel transport pour se rendre au Parc Corcovado ?

Pour vous rendre au parc national de Corcovado, un bateau ou un véhicule 4x4 seront probablement vos moyens de transport.


Quand aller au Parc Corcovado ?

Les mois les plus secs pour le parc national de Corcovado sont de décembre à avril. Le reste de l’année, il pleut et le taux de précipitations annuel et parmi les plus élevés du pays, c’est vous dire !