Mon âge26 /+

Top 10 : activités Santa Teresa et à Montezuma

Au début, c’était un petit village de pêcheurs appelé Malpaís. Il n’y avait qu’un seul endroit où trouver des « cabinas » pour loger les quelques surfeurs qui s’y aventuraient, attirés par ces plages blanches s’étendant à perte de vue, baignées par des vagues régulières et splendides. Aujourd’hui, Santa Teresa a pris le pas et est devenue LA plage la plus connue pour le surf et le yoga au Costa Rica. Son ambiance hippie-hipster-bobo-baba cool possède un charme qui fera que vous aurez sans aucun doute du mal à quitter cet endroit. D’ailleurs, la plupart des habitants des plages de Malpais, Playa del Carmen, Santa Teresa, Playa Hermosa et Manzanillo sont des backpackers ou des surfeurs qui y ont élu résidence après avoir passé des vacances.

Que vous soyez surfeur ou pas, c’est un spot qu’il ne faut rater sous aucun prétexte.
Voici quelques activités que vous pouvez faire à Santa Teresa :

1. Surfer à Playa Santa Teresa

surf-playa-santa-teresa

Santa Teresa est la star du Surf au Costa Rica. Ce sport nautique est un indispensable de votre séjour costaricien que vous soyez déjà monté sur une planche ou non.

A Santa Teresa, il y a de forts courants et de superbes vagues toujours bien formées : elles ne vous décevront pas, c’est promis ! Vous n’avez pas votre matériel ? Pas de panique, de nombreuses boutiques du village de Santa Teresa vous louent des planches de surf ou de paddle pour la journée. Pour les leçons, vous trouverez tous les clubs dans la rue principale allant de Playa del Carmen à Santa Teresa. Les plages sont tellement étendues que même en cas d’affluence vous aurez largement de la place ! L’un des breaks les plus connus est le « Suck Rock » en face du Red Palm Villas Resort. A côté se trouve le spot « La Lora » qui prend son nom de la boîte de nuit locale située en face.

Pour les moins expérimentés, on vous conseille d’aller à Playa Hermosa où les vagues sont plus adaptées et régulières. 

Notre Conseil : Si vous restez plus d’un mois, on vous conseille carrément d’y acheter une planche de surf d’occasion. Elle sera vite rentabilisée.

2. Faire du yoga

Impossible d’aller à Santa Teresa et de ne pas prendre de cours de yoga. C’est l’un des hauts lieux de cette pratique. Débutants, intermédiaires ou avancés, vous en aurez pour votre argent. Dans le coin vous avez des professeurs venus du monde entier qui pratiquent toutes sortes de yoga : Ashtanga, Kundali, etc… Rendez-vous à Casa Zen pour des cours pas chers ou sinon à Pranamar pour une session dans un magnifique resort zen.

3. Piscines naturelles de Mal Pais

A marée basse, filez vite aux piscines naturelles de Mal Pais au sud de la Playa Santa Teresa. Plus vous allez vers le sud, plus la plage est rocheuse. C’est donc à Mal Pais que vous aurez le joli spectacle des vagues qui s’écrasent sur les roches mais pas que… Des dizaines de piscines creusées par la nature dans les rochers vous invitent à un petit bain au calme avec une vue unique et imprenable.

L’eau chauffée par le soleil lorsque la marée baisse est très agréable. Vous allez barboter avec les quelques poissons qui s’y sont trouvés prisonniers et seront libérés à la prochaine marée haute. La nature est bien faite !

4. Farniente et coucher de soleil sur la plage

profiter-plage-santa-teresa

Bien que la plage soit moins propice à la baignade que d’autres au Costa Rica, il n’y a pas que le surf à pratiquer sur la plage. Vous pouvez tout simplement profiter de son joli banc de sable blanc et barboter quoi qu’il arrive sans trop vous éloigner. Le farniente c’est très bien aussi !

Un grand classique incontournable de Santa Teresa, ce sont les magnifiques couchers du soleil. Personne ne rate le rendez-vous. La plage est tellement grande que même en haute saison, vous aurez l’impression qu’il y a peu de monde. Le soleil se couche vers 17h30-17h45 et les gens s’y rendent dès 17h avec les amis pour assister au spectacle. A certains endroits (renseignez-vous auprès des locaux) il y a des animations sur la plage (musique, DJ, jongleurs, danseurs, acrobates et feu géant !

Si vous êtes en vacances au Costa Rica avec vos enfants, vous pouvez aussi aller à Montezuma, bien plus familial que sa voisine Santa Teresa. Les plages y sont nombreuses et très jolies. Si vous comptez vous baigner avec vos bambins, évitez la plage de Montezuma où il y a des roches et un peu de courant. Les plages alentours sont plus tranquilles. Par ailleurs, les paysages y sont époustouflants, vous allez adorer au moins autant que nous.

5. Balade à cheval

Comme dans beaucoup d’endroits au Costa Rica, des sociétés vous proposent des sorties à cheval. C’est le cas sur une grande partie des plus belles plages du pays.

La promenade commence généralement au cœur de la forêt tropicale dans les hauteurs de Mal Pais. Vous aurez la chance de voir de nombreux animaux et monter dans les collines qui surplombent Santa Teresa. Les points de vue sont tous plus beaux les uns que les autres.

La balade se poursuit en fin de journée sur la plage où vous allez trotter au bord de l’eau avec vue sur le soleil qui se couche. Une pause jus de fruit frais vous sera proposée avant de rentrer au lodge. Un programme qui séduit à tous les coups. On viendrait bien avec vous !

6. Parc Naturel de Curu

En termes de réserve naturelle, le Costa Rica va vous régaler. Vous avez probablement prévu d’aller à la fameuse réserve de Monteverde ? Sinon, il le faut. Mais il y en a d’autres. Vous avez envie de voir des animaux de près ? Il faut absolument aller à Curú, surtout si vous avez des enfants. Ce paradis situé à 1h de Santa Teresa couvre environ 1 496 hectares de forêts, de mangroves, de plages et d'habitats marins. Grâce à sa grande biodiversité, vous êtes assuré d'apercevoir des singes, des coatis, des aras écarlates, des cerfs à queue blanche et des centaines d'autres espèces d'oiseaux tropicaux et migrateurs originaires de cette région.

Mais la mission principale du refuge de Curu est de sauvegarder l’espèce menacée de singes-araignées qui vivent en semi-liberté dans un enclos, allez les voir, ils sont adorables.

Plusieurs sentiers sont à parcourir. On est loin de l’ascension du volcan Arenal et des autres randonnées plus sportives du Costa Rica, mais parmi toutes les réserves naturelles du pays, celle-ci est la moins balisée et donc la plus sauvage, c’est d’ailleurs pour ça qu’on vous la conseille.

Enfin si vous êtes déjà en manque de mer, il y a une très belle plage en forme de coquillage, où il fait bon se baigner car il y a peu de vagues. Un endroit paradisiaque.

7. Cascade de Montezuma

cascade-montezuma-costarica

Credit : Stephen Ross – @scubagooding.photo

A seulement 45 minutes de Santa Teresa se trouve le village de Montezuma. Plus calme et familial que sa voisine, vous allez aimer visiter les environs. Après avoir déambulé dans les rues du village, filez voir la cascade Montezuma qui ne se situe qu’à 10 minutes à pied du village.

Il y en a trois à visiter :

  • Les chutes supérieures
  • Les chutes intermédiaires
  • Les chutes inférieures. 

Les chutes supérieures sont en réalité les plus petites, ce qui en fait une bonne option pour ceux qui ont des enfants. Les chutes du milieu font environ 12 mètres de haut et sont assez cachées entre les chutes supérieures et inférieures. La cascade inférieure est la plus grande et la plus populaire, avec ses 25 mètres de dénivelé et une belle piscine adaptée à une baignade rafraîchissante.

8. Parc National Cabo Blanco

parc-national-cabo-blanco-costa-rica

Credit : @timouroundtheworld

Si vous avez eu votre dose de surf et de yoga, vous pouvez aller faire un tour à Cabo Blanco. Cette réserve naturelle est située à une courte distance en voiture de Santa Teresa, et offre quelques superbes sentiers de randonnée.  La réserve englobe 1 172 hectares de forêt tropicale humide. Seule une partie de quelques centaines d’hectares est ouverte au public. Le reste est réservé à la protection de la vie sauvage et seuls les scientifiques y ont accès.

La réserve abrite, entre autres, nombreux oiseaux de mer. Si vous avez de la chance, vous pourrez également apercevoir certains animaux sauvages, tels que des cerfs, des tatous, des fourmiliers, des singes hurleurs, des singes capucins et des coatis… Si vous visitez avec un guide, vous aurez plus de chances de les voir !

Le parc est ouvert du mercredi au dimanche. Le droit d’entrée coûte 10$ par personne. Le ranger vous indiquera les différents sentiers qui existent. A vous de choisir !

9. Le Phénomène de Cabuya

En face de Montezuma se trouve l’île cimetière de Cabuya. Glauque nous direz-vous ? Pas du tout ! Il s’agit d’un cimetière qui date de l’époque indigène précolombienne. Cette île n’est accessible que 2 fois par jour lorsque la mer se retire. En effet, c’est à marée basse que le chemin qui l’y mène est découvert et donc accessible à pied depuis la côte. 

Au-delà du cimetière, l’île est jolie à visiter. Elle est couverte d’une végétation qui doit résister au climat local. Vous y verrez plusieurs espèces de Yucca et autres plantes grasses. Profitez des superbes points de vue sur l’océan ou la côte. Cette île est particulièrement facile d’accès, ça serait dommage de se priver d’y aller !

10. Visiter le Mariposario Butterfly Garden

papillon-mariposario-montezuma-costarica

Credit : @lindsagee

Dans ce joli parc, vous pourrez voir jusqu’à 1500 papillons de 150 espèces différentes. Sachez que l'espérance de vie d’un papillon est de 2 à 3 semaines. Ainsi si vous le visitez plusieurs fois vous pourrez voir d’autres espèces que la fois précédente.

Le parc vous présente aussi toutes les étapes de vie et de développement de cet insecte fascinant. De l'œuf à la chenille, vous en apprendrez davantage sur leur comportement comme la parade nuptiale ou encore l’accouplement. En toute pudeur ;-)

Vous aurez aussi probablement la chance de pouvoir observer une éclosion, des papillons naissent presque tous les jours au maryposium ! Bref, une maternité étonnante, unique et passionnante !

Informations pratiques

Comment s’y rendre ?

L’idéal est de louer une voiture et de prendre le ferry. Le meilleur moyen et le plus rapide est de suivre la route 27 pendant environ une heure et trente minutes, ce qui vous mènera à Puntarenas, où vous devrez prendre le ferry pour traverser le golfe jusqu'à la ville de Paquera. Les horaires des ferries sont saisonniers, alors assurez-vous de confirmer les horaires avant de planifier votre voyage. Une fois que le ferry accoste à Paquera, 70 minutes plus tard, il vous suffit de suivre la route principale en direction de Mal Pais pendant environ une heure, ce qui vous amènera au carrefour de Playa Carmen. Attention néanmoins aux horaires de celui-ci, car en haute saison surtout,  il y a peu de places et si vous ratez le ferry vous pouvez facilement attendre 4 heures ensuite le suivant. 

Les routes du Costa Rica ne sont pas forcément toutes bien entretenues, d’ailleurs mieux vaut louer une voiture puissante de type 4x4. Vous êtes sur la péninsule de Nicoya, certes, mais ne pensez pas pouvoir aller de Samara à Santa Teresa en 30 minutes… Non, il vous faudra bien 4 heures ! Etudiez bien les itinéraires avant de partir, et c’est valable pour la plupart des trajets du pays. Ça fait partie du charme des lieux ;-)

Depuis San José, le meilleur moyen et le plus rapide est de suivre la route 27 pendant environ une heure et trente minutes, ce qui vous mènera à Puntarenas, où vous devrez prendre le ferry pour traverser le golfe jusqu'à la ville de Paquera. Les horaires des ferries sont saisonniers, alors assurez-vous de confirmer les horaires avant de planifier votre voyage. Une fois que le ferry accoste à Paquera, environ 1h15 plus tard, il vous suffit de suivre la route principale en direction de Mal Pais pendant environ une heure, ce qui vous amènera au carrefour de Playa Carmen.

Attention aux horaires de ferry ! En haute saison, il y a peu de places et si vous ratez le ferry vous pouvez facilement attendre 4 heures ensuite le suivant.

Même idée pour Montezuma. Comptez 3h15 de route depuis Samara. Depuis San José, il faudra aussi prendre le ferry puis il vous restera 1h30 de route pour rejoindre le village. 

Où loger ?

Loger à Santa Teresa

Située au sud de la péninsule de Nicoya, Santa Teresa est assez éloignée de tout, vous n’avez d’autre choix que de dormir sur place. C’est plus raisonnable. Après tout, vous êtes en vacances dans le pays de la Pura Vida. Surtout, ne vous pressez pas ! vous verrez ce que vous avez à voir en temps voulu.

Il y a donc de nombreux hôtels ou chambres d’hôtes à Santa Teresa. Vous trouverez sans difficulté de quoi vous loger mais si vous pouvez anticiper, c’est toujours mieux ! Airbnb vous propose entre autres un large choix pour tous les budgets. Faites-vous plaisir !

Loger à Montezuma

Si vous n’êtes pas d’humeur festive, ou plutôt couche-tôt avec vos enfants, dormir à Montezuma est une excellente idée. La vie y est calme et reposante. La Pura Vida ! 

Vous y trouverez sans difficulté des hôtels, auberges ou chambres d’hôtes pour tous les budgets. Si vous venez en saison haute, essayez de réserver en avance, quoique ce ne soit pas la ville la plus prisée… à tord, mais tant mieux pour vous.


Après avoir visité Santa Teresa Beach, vous pouvez continuer votre voyage vers le sud et aller par exemple au Parc National Manuel Antonio avant d’aller voir un volcan comme le Cerro Chirripo. Les distances sont longues, mais si vous louez une voiture confortable, vous n’aurez qu’à profiter des paysages qui défilent. Bon voyage !