Mon âge26 /+

Top 5 des volcans du Costa Rica

Le Costa Rica est né du volcanisme. Sans volcans, le Costa Rica ne serait pas le Costa Rica. Des volcans proviennent des sols fertiles, des roches pour la construction, l'eau des aquifères, l'utilisation de l'énergie géothermique et des eaux thermales. Voici la liste des volcans qui doivent impérativement figurer pour votre voyage au Costa Rica. Partez avec votre voiture de location à la découverte de ces colosses.

Le volcan Poas

visiter le volcan poas

Près de la ville d'Alajuela, à 20 kilomètres à l'ouest de San José, se dresse ce volcan actif dont la dernière éruption a été documentée en 1953.

Avec ses 2 700 mètres de haut, le volcan possède trois cratères distincts. Le cratère principal s'ouvre sur une plaine de type lunaire qui reste dépourvu de végétation en raison des émissions constantes de soufre qu'elle produit. Avec 1,5 kilomètres de diamètre, il est considéré comme l'un des plus grands volcans du Costa Rica et reste occupé par une lagune d'eaux acides et bouillantes aux couleurs bleue et verte fluorescentes. Plusieurs sentiers vous permettront de pénétrer dans le « páramo » (forêt tropicale des hauteurs) et d’apprécier de près les cratères, la faune et la flore.

Pour vous y rendre, un bus part tous les jours de San José à 8 heures et arrive à l'entrée du parc national en 2 heures et demie, après un arrêt à Alajuela. Autrement, en voiture, depuis San José, vous en avez pour 1 heure de route environ.

 

Le volcan Arenal

volcan arenal

Depuis 1968, après plus de 500 ans d'inactivité, le volcan Arenal a commencé à expulser de la lave et des cendres à la grande surprise des ticos. Il est considéré comme l'un des volcans les plus actifs du Costa Rica.
Ce majestueux volcan de 1 600 mètres de haut est situé dans le parc national du volcan Arenal, au nord-ouest du pays. Il est entouré d’une forêt tropicale de plus de 12 000 hectares.

Ce volcan à forme conique surplombe la ville de La Fortuna de San Carlos, située à 3 heures de route de la capitale ; San José, à seulement 10 kilomètres du volcan Arenal.

La zone est également célèbre pour ses sources d'eau chaude. Vous pouvez visiter la rivière appelée Tabacón et vous baigner dans ses eaux thermales, en sirotant un mojito avec la vue sur le volcan.


Le volcan Irazu

volcan Irazu

Avec la plus haute altitude de tous les volcans du Costa Rica, l'Irazú impose le respect par son seul nom. Le mot indigène Iztarú, dont Irazú est dérivé, signifie montagne des tremblements de terre.
L’Irazú reste actuellement inactif et il est possible de le visiter en suivant les sentiers du parc national du même nom.


Bien que la végétation soit rare en raison de l'altitude (3 432 mètres), il vaut la peine de visiter ce parc, car le volcan cache quelques belles surprises. L'un d'eux est le lagon vert vif qui occupe l'un des quatre cratères. L'autre est la vue imprenable depuis le sommet du volcan. Si vous avez de la chance et que le temps est clair, il est possible de voir les océans Pacifique et Atlantique de chaque côté. Mais pour cela, il faut se lever tôt, car très vite les nuages arrivent et cachent la vue.

Le parc national est situé à environ 32 kilomètres au nord-est de Cartago, l'ancienne capitale du pays, partiellement détruite par l'éruption du volcan Irazú. Depuis San José, le trajet dure une heure et demie en voiture à travers des paysages pittoresques.

 

Le volcan Turrialba

Le volcan Turrialba ne jouit pas d'une grande popularité auprès des touristes qui visitent le Costa Rica. En partie, parce qu'il est en concurrence avec son grand frère Irazu, avec lequel il partage la base. D'autre part, pour son intense activité volcanique, qui a conduit à en interdire l'accès à plusieurs reprises. Le volcan a enregistré l'une de ses plus grandes éruptions en septembre 2016, crachant des nuages de gaz et de cendres qui ont atteint 3 000 mètres de haut.
S'il ne montre pas ce côté destructeur, le parc national du volcan Turrialba est cependant un lieu fascinant de nature intacte et de vues incroyables sur la côte caraïbe. Lorsque vous pouvez visiter, il est possible d'atteindre les 3 cratères par des sentiers.

Depuis la ville, vous pouvez également visiter les ruines précolombiennes de Guayabo, situées sur le versant sud du volcan. Ce site archéologique était le principal établissement indigène du pays, c'est pourquoi il est classé monument national.

 

Le volcan Rincon de la Vieja

Dans la province de Guanacaste, à 25 kilomètres au nord-est du Liberia, vous trouverez ce volcan entouré de mysticisme et de légendes.

On dit qu'une princesse indigène est tombée amoureuse d'un guerrier ennemi. Le père de la princesse, opposé à cette relation, a jeté le jeune homme dans le cratère. Pour être toujours près de lui, la princesse s'est retirée pour vivre à côté du volcan et a appris à se soigner avec les plantes du lieu, un travail qu'elle a continué aussi pendant sa vieillesse. Pour cette raison, les habitants de la région ont commencé à appeler le volcan le Rincón de la Vieja (coin de la vieille femme).

 

 

Si vous êtes curieux, ne manquez pas l'occasion de faire connaissance avec ce parc national, dont le cadre est aussi charmant que son histoire. Bien qu'il soit l'une des zones protégées les plus spectaculaires du Costa Rica, il n'est pas aussi visité que d'autres volcans, peut-être parce qu'il n'est pas proche d'une route touristique. Sa principale attraction est le mélange de chutes d'eau, de fumerolles, de geysers et de sources chaudes que l'on peut y trouver. Dans le secteur situé au sud-est du volcan, vous découvrirez tout. Il y a 2 sentiers dans ce secteur, de 3 et 5 kilomètres. Le plus long, linéaire, vous emmène à la cascade de Cangreja. Dans la plus rapide, vous pouvez faire une promenade circulaire à travers les pailas, petites lagunes de boue bouillante.